Baby Driver : un film rythmé !

Chauffeur pour des braqueurs de banque, Baby a un truc pour être le meilleur dans sa partie : il roule au rythme de sa propre playlist. Lorsqu’il rencontre la fille de ses rêves, Baby cherche à mettre fin à ses activités criminelles pour revenir dans le droit chemin. Mais il est forcé de travailler pour un grand patron du crime et le braquage tourne mal… Désormais, sa liberté, son avenir avec la fille qu’il aime et sa vie sont en jeu.

Baby Driver - l'affiche du film

Infos sur le film

  • Date de sortie : 19 juillet 2017
  • Réalisateur : Edgar Wright
  • Genre : Policier Comédie Action

Principaux acteurs et actrices au casting

Kevin Spacey (Doc)

Ansel Elgort (Baby)

Jon Bernthal (Griff)

Lily James (Debora)

Synopsis

A Atlanta, Griff, Buddy et Darling viennent de braquer une banque et prennent la fuite dans la rutilante Subaru rouge de Baby, conducteur aussi jeune qu'il est expérimenté. Tous travaillent pour le compte de Doc, un criminel froid et méticuleux. L'adolescent, taiseux, ne doit plus qu'un coup à Doc et il aura fini de payer sa dette. Mais sa vie change quand il tombe sous le charme de Debora, la nouvelle serveuse de son restaurant préféré.

Baby Driver - photo du film

Ils en parlent : les avis dans la presse cinéma


Enchaînant les moments de bravoure, un film de braquage efficace, à défaut d'être totalement original.

Programme.tv

L’auteur de Shaun of the Dead s’embourbe dans un polar pop à la coolitude trop volontariste.

LesInrocks

Le film culte d’une nouvelle génération, vélocité totale.

A voir à lire

Comment Edgar Wright, auteur d'une réjouissante trilogie entamée avec Shaun of the dead (2004), a-t-il pu tomber si bas ? Hommage appuyé ou plagiat, il reprend des pans entiers du Drive de Nicolas Winding Refn, dans cette histoire de jeune chauffeur mutique (Ansel Elgort, amorphe) qui pilote pour des braqueurs. Comme le type souffre d'acouphènes, il écoute de la musique sans arrêt : prétexte à une interminable playlist accompagnant courses-poursuites et fusillades. Les premières séquences sont chorégraphiées, mais ces velléités de comédie musicale s'estompent bien vite. Ne reste alors qu'un polar quelconque aux personnages sous-écrits et surjoués.

Télérama

«Baby Driver»,  joyeux et jouissif, baigné de musique, est le film le plus cool de l'année.

Paris Match

Encore souvent appréhendé via le prisme de la comédie geek goguenarde, Edgar Wright a prouvé caméra à la main qu’il était bien plus qu’un ventilateur de références pop et marqué les esprits avec un surréaliste Scott Pilgrim contre le reste du Monde. Après avoir été éjecté d’Ant-Man, le metteur en scène revient au cinéma américain à l’occasion de Baby Driver, somme frénétique de ses précédents efforts et véritable déflagration cinématographique.

Ecran large


Bande-annonce

https://www.youtube.com/watch?v=Cz_-ak1TKpo

Offrez-vous Baby Driver en Blu-ray/DVD au meilleur prix avec notre partenaire Amazon :

Sources : Allocine, Programme.tv

Alexandre Auteur