Balada tristeOsez pénétrer dans l'arène du cirque de l'histoire... Contemplez les clowns et les étoiles filantes, laissez-vous aller à la folie des hommes dans ce qu'elle a de plus grotesque, glauque et émouvant.

Une histoire de clowns

Balada triste, réalisé par Alex de La Iglesia, sorti le 22 juin 2011

Espagne, 1937. Un cirque ambulant se fait rattraper par la guerre civile qui déchire le pays entre le camp des dictateurs et le camp des républicains. Recruté de force par l'armée républicaine, le « clown qui rit » doit affronter les nationalistes. Suite à un massacre, son fils Javier, qui rêve d'être clown à son tour, porte une trop grande peine pour pouvoir faire rire les enfants. Il deviendra donc le « clown qui pleure ».

En 1973, la dictature de Franco est encore au pouvoir en Espagne alors que les tyrans Mussolini et Hitler sont morts à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Javier est engagé dans un cirque où règne Sergio, le « clown qui rit ». Sergio passe son temps à martyriser les autres, et surtout à maltraiter sa compagne, la trapéziste Natacha. Plus il la rabaisse, plus il avive la passion que la jeune femme nourrit pour lui. Javier ne supporte plus le spectacle de la cruauté de Sergio, et il va l'affronter à mort par amour pour Natacha.

La belle Natacha justifie les moyens

Alex de La Iglesia règle ses comptes en retraçant pas moins de 30 ans d'histoire, et fustige à travers un triangle amoureux (clown qui rit / trapéziste / clown qui pleure) une Espagne masochiste déchirée entre deux camps irréconciliables. L'action est soutenue par un rythme infernal, Alex de La Iglesia jette au visage du spectateur son humour noir et toute sa démesure. Il faut voir le père de Javier découper les nationalistes à la machette tout en étant en costume de scène ! Ou Javier lui-même, armé de deux mitraillettes et décimant sans retenue tous ceux qui s'interposent entre lui et Natacha.

Du grand spectacle, couplé à une profondeur historique, politique et sociale. Alex de La Iglesia est sans aucun doute le réalisateur espagnol actuel le plus talentueux, et il nous le prouve une fois encore de façon magistrale avec Balada triste.

La bande-annonce de Balada triste

Partager l'article sur les réseaux sociaux

Dernières critiques de film

  • La La Land - Photo du film La La Land : la comédie musicale rafraîchissante

    Au cœur de Los Angeles, une actrice en devenir prénommée Mia sert des cafés entre deux auditions. De son côté, Sebastian, passionné de jazz, joue du piano dans des clubs miteux

  • 120 battements Par Minute - Photo du film 120 battements Par Minute : un concentré d'émotions

    Début des années 90. Alors que le sida tue depuis près de dix ans, les militants d'Act Up-Paris multiplient les actions pour lutter contre l'indifférence générale. Nouveau venu dans le

  • Avant toi - Photo du film Avant toi (Me Before You)

    La jeune Louisa, énergique et enthousiaste, a du mal à trouver un travail. Elle est recrutée comme garde-malade de Will, un ancien banquier devenu tétraplégique suite à un accident de

  • Mustang - Photo du film Mustang : adolescence et émancipation

    C'est le début de l'été. Dans un village reculé de Turquie, Lale et ses quatre soeurs rentrent de l’école en jouant avec des garçons et déclenchent un scandale aux conséquences

  • Tu ne tueras point - Photo du film Tu ne tueras point : faire la guerre pour sauver des vies

    Desmond Doss, fils d'un ancien soldat de la Première Guerre mondiale, veut apporter sa pierre à l'édifice lorsqu'éclate la guerre du Pacifique. En tant qu'objecteur de conscience, il souhaite s'engager

  • Dunkerque - Photo du film Dunkerque : Nolan dépeint la guerre

    En mai 1940, à Dunkerque, les forces britanniques font parties des troupes encerclées par l'armée allemande. Parmi les jeunes soldats, Tommy parvient à survivre et rejoint la plage, où de

  • Premier Contact - Photo du film Premier Contact : décryptage d'un langage extra-terrestre

    Louise Banks se remémore les années passées auprès de sa fille, morte à l'adolescence d'une maladie incurable. Pendant un de ses cours, Louise, professeure spécialisée en linguistique, apprend en même

  • 1

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus