Dossiers Jeux vidéo : articles, comparatifs et guide d'achat

Retrouvez nos articles et dossiers jeux vidéo : l'histoire des consoles de jeux, les personnages célèbres comme Super Mario, Rétrogaming et Abandonwares, les éditions collector, la publicité dans les jeux vidéo et bien d'autres... le Vortex se plie en quatre pour satisfaire votre plus grande curiosité de gamer !

Après une quatrième génération de consoles, place à la cinquième ! Sega sort l'artillerie lourde avec la Saturn mais ne tiendra pas la distance face à la concurrence : la première PlayStation de Sony écrase la concurrence et s'impose comme LA nouvelle console de salon de référence. A partir de 1996, Nintendo rééquilibre la guerre du jeu-vidéo en commercialisant sa console résolument multijoueur aux 4 ports manette : la Nintendo 64.

Après une troisième génération de consoles, place à la quatrième ! C'est véritablement la première fois dans l'histoire que deux consoles de jeux vidéo se retrouvent au coude-à-coude : Nintendo et Sega, désormais grands rivaux, offrent pour la première fois une console 16 bits au grand public. Finalement la Super Nintendo remportera la bataille d'une courte tête sur la Mega Drive.

Après une deuxième génération de consoles, place à la troisième ! Consoles de jeux vidéo dites de troisième génération, la NES de Nintendo est commercialisée en 1985 et devient la console la plus vendue au monde. Derrière, la Master System puis Master System 2 de Sega, l'Atari 7800 et l'Amstrad GX-4000 se partagent les miettes.

Console de jeu vidéo dite de deuxième génération, le Videopac de Philips fait son apparition en 1978 avec pour objectif principal celui de concurrencer l'Atari 2600. La machine plutôt imposante est commercialisé après l'échec de sa grande soeur : l'Odyssey, officiellement connu comme étant la première console grand public.

Plus qu'un musée du jeu vidéo, nous vous proposons de revivre l'épopée vidéoludique comme si vous y étiez. L'histoire de chaque console de jeu est racontée avec une critique de son design et de son ergonomie, une ou plusieurs anecdotes et un rappel des slogans publicitaires ayant marqué leur temps. Amis nostalgiques des machines d'antan, fans de jeux vidéo et retrogaming, vous allez être comblés !

Voilà un article qui va me faire prendre des cheveux blancs ! J’ai goûté au jeu vidéo sur des bornes d'arcade, notamment Shinobi (1987) et Golden Axe (1989) de Sega. Ma toute première borne d’arcade avait l’allure d’un jeu de plateforme, mais c'était en fait un Shoot’em up « pédestre » dont j’ai hélas oublié le nom et l'éditeur. En effet,  je n'ai jamais eu l'occasion d'y rejouer ni en arcade ni sur console. Je me souviens avoir dirigé un cosmonaute du futur qui déambulait à pied dans un décor qui défilait horizontalement en 2D.

Portrait du créateur de jeu vidéo Goichi Suda, dit Suda 51 (en Japonais le nombre 51 peut se prononcer « go-ichi »). A la tête du studio de développement de Grasshopper Manufacture, Suda 51 impulse une politique éditoriale à la fois originale, audacieuse et mature, comme en témoigne ses célèbres créations : Killer7, No More Heroes 1 et 2, et Shadows of the Damned, développé en collaboration avec Shinji Mikami (Resident Evil).

Qu’est-ce qu’un « Mook » ? Un mixte de Magazine et de livre (bOOK). Quel est l’intérêt ? Les journalistes spécialisés dans le jeu vidéo se sont demandé : mais que font les gamers entre deux parties ? Rien de tel qu’une pause lecture pour se reposer les yeux ! Seulement, comme les jeunes maisons d’édition ont besoin de toucher un maximum de publics pour (sur)vivre, les livres consacrés au jeu vidéo sont envahis de photo et d’illustrations. Ainsi, un ado de 15 ans peut découvrir en image une console chère au cœur d’un collectionneur trentenaire, et tout le monde est satisfait.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus