Game Gear : peut-on encore en trouver une et à quel prix ?

Game Gear : la console portable Sega des années 90

Les fans de retrogaming le savent mais les plus jeunes d’entre-vous ne l’ont sans doute pas connue : la Game Gear était une console de jeu vidéo portable couleur commercialisée par Sega le 6 octobre 1990 au Japon (en juin 1991 en Europe) pour concurrencer la Game Boy de Nintendo. Après avoir égayé les journées de nombreux amateurs de jeux vidéo (plus de 16,62 millions d’exemplaires vendus dans le monde), elle a définitivement tiré sa révérence en 1997.

Game Gear (1990-1997).

Caractéristiques techniques

  • Processeur : Z80 3,58 MHz
  • Mémoire RAM : 8 Ko
  • RAM Vidéo : 16 Ko
  • Affichage : résolution 160×144 pixels (2 palettes de 16 couleurs, parmi 4096)
  • Sprites : 16 au total (8 max. par ligne, en 8×8 ou 8×16 pixels)
  • Ecran : LCD couleur rétroéclairé (diagonale 8,3 cm)
  • Son : 3 signaux carrés + 1 générateur de bruit (haut-parleur mono ou sortie stéréo sur prise casque)
  • Alimentation : 6 piles AA LR6 1.5V ou adaptateur secteur 9 volts
  • Périphériques : lecture des cartouches Master System avec un adaptateur et diffusion des chaînes hertziennes analogiques via le TV Tuner

A quel prix trouver une Game Gear d’occasion ?

Le site PriceCharting indique un prix moyen pour la Game Gear (prix Loose) de 39,41 dollars (36,31 euros) en mai 2020 et un tarif variable pour les jeux licenciés à partir de quelques dollars (la plupart n’excède pas les 10 euros par jeu) jusqu’à des prix (très) élevés liés à la rareté des titres, comme par exemple Pete Sampras Tennis (164,64 dollars) ou encore le célèbre Mega Man (128,99 dollars et 667 dollars en version CIB « Cartridge in box » c’est à dire avec cartouche, boîte et manuel). Allez-vous craquer ?

Redécouvrez les joies du tennis old-school avec Pete Sampras Tennis.

Plus d’actualités Game Gear sur Gamekult.

Alexandre Auteur