Tenet

Tenet est sorti au cinéma le 26 août 2020. Le film de genre(s) Action, Science fiction est réalisé par Christopher Nolan. On y retrouve notamment John David Washington, Robert Pattinson et Elizabeth Debicki.

Synopsis

A Kiev, en Ukraine, un agent américain participe à une intervention dans une salle de concert hautement sécurisée, prise d’assaut par un commando armé. Capturé peu de temps après, l’agent absorbe une capsule de poison pour ne pas avoir à dénoncer ses collègues. Il se réveille quelques heures plus tard d’un profond coma et apprend que cette mission n’était qu’un test.. L’agent a en effet été recruté pour participer à une mission secrète, impliquant des mouvements dans le temps non conventionnels.

Principaux acteurs et actrices au casting

  • John David Washington (Le protagoniste)
  • Kenneth Branagh (Andrei Sator)
  • Elizabeth Debicki (Katherine)
  • Robert Pattinson (Neil)

Ils en parlent : les avis dans la presse cinéma

A voir à lire

Nolan revient avec ses sujets fétiches et fascinants tels que la distorsion du temps et l’interrogation sur ce qu’on nomme la « réalité ». Grâce à une originalité perspicace, des scènes d’action hallucinantes et des labyrinthes de science-fiction interminables, qui provoquent le chaos dans nos cerveaux, le réalisateur ne cesse de nous surprendre. aVoir-aLire.com

Lire la critique complète sur A voir à lire

Critikat

On a parfois réduit Nolan à un architecte de méandres « cérébraux » repliés sur leur matière grise, quand la demi-réussite de ses meilleures œuvres tient largement à la façon dont s’y articulent dynamiques globales et tensions individuelles à la lisière du mélodrame, toujours de manière hyperbolique (la distance qui sépare les êtres y est immense et irrécouvrable). On bâtit des mirages, des villes entières, pour y encapsuler la perte de l’être aimé, et une chambre d’enfant se trouve directement reliée aux tréfonds de l’univers. Tenet souffre quant à lui de ne pas enregistrer les résonances intimes de son concept : son « Protagonist » significativement anonyme (John David Washington) n’est pas pris dans la même fuite en avant (ou en arrière) qui projetait les héros de Memento, d’Inception ou d’Interstellar dans des épopées intérieures ; tout entier dévoué au dehors, il sauve le monde, period. On pourrait soutenir que des ressorts dramatiques sont disséminés parmi les autres acteurs, plus ou moins périphériques, de l’intrigue : le grand méchant Russe (Kenneth Branagh), dont l’enfance passée dans les ruines de l’Union Soviétique à traquer l’atome a manifestement laissé des stigmates qui feraient la fortune d’un psychiatre, et qui confond sa finitude prochaine (il est atteint d’un cancer) avec le sort de l’Humanité qu’il entreprend d’abattre ; la femme fatale (Elizabeth Debicki) prisonnière d’un ogre jaloux, qui attend, comme l’extracteur d’idées d’Inception, son billet retour hors du joug de son mari, sous la forme d’un faux tableau de Goya puis d’une balle de revolver ; le mystérieux complice (Robert Pattinson) dont on comprend finalement qu’il est un émissaire du futur qui court sciemment à sa perte. Mais ces ébauches de personnages n’ont pas l’épaisseur d’une feuille de papier. Tenet semble au bout du compte être passé à côté de son sujet : son pitch, lourdement lesté (une Troisième Guerre Mondiale est déclarée par les petits-enfants d’une humanité qui leur a laissé un monde inhabitable), et ses gimmicks (des projectiles surgissent des débris qu’ils ont générés), avaient de quoi fournir la matière d’un beau film de guerre abstrait où il aurait été question de se battre contre les traces laissées derrière soi dans le monde, comme un violent retour du refoulé. C’est du reste le cap esquissé par le film à sa toute fin, lorsqu’il entreprend maladroitement de replier l’épopée sur le cadre domestique (le sort de l’Humanité suspendu à la rupture d’un couple, puis une main tendue à un enfant, rejoignant par là les derniers plans d’Inception et d’Interstellar), sans qu’on ne puisse décidément trop y croire. Sylvain Blandy

Lire la critique complète sur Critikat

Ecran Large

Pour qui passera outre les habituels tics d’écriture et lourdeurs stylistiques chères à l’auteur, le film réserve de beaux moments d’action quelques plaisantes trouvailles visuelles. Simon Riaux

Lire la critique complète sur Ecran Large

Cineman

Chacun de ses films sont d’ordinaire très attendus, et avec un été privé de blockbuster, il est carrément vu comme un messie pouvant raviver la fréquentation en berne des salles de cinéma: Christopher Nolan nous revient avec son nouveau puzzle quantique intitulé Tenet. Mais cette fois-ci, il est fort probable que le film divise très fortement. Lino Cassinat

Lire la critique complète sur Cineman

IGN

Est-ce que Tenet vaut le déplacement ? Pas sûr. Il est une proposition mais l’ambition n’est pas à la hauteur du résultat qui déçoit tant le concept avait à offrir. Reste une performance, une mise en bouche révélant tout le talent de Robert Pattinson et de John David Washington. Damien Hilaire

Lire la critique complète sur IGN

Fiche technique

GenreAction, Science-fiction
Date de sortie26/08/2020
RéalisateurChristopher Nolan

Où acheter Tenet au meilleur prix ?

Tenet est sorti en salle le 26 août 2020. Pour acheter votre exemplaire en Blu-ray / Blu-ray 4K ou DVD au meilleur prix du marché vous pouvez obtenir le film de Christopher Nolan auprès de la plupart des enseignes en ligne telles que Amazon, Cdiscount, Cultura ou encore la Fnac.

Commander dès maintenant chez notre partenaire Amazon

Acheter Tenet au meilleur prix (Amazon)