Scorn

Scorn est sorti le 14 octobre 2022 sur PC, Xbox Series. Le jeu de genre Aventure, Horreur est édité et développé par Ebb Software.

La presse spécialisée en parle

Millenium

Avec Scorn, Ebb Software nous offre un univers onirique original dans lequel on n’a pas vraiment envie de vivre. L’ambiance est léchée et appuie de belles images à la direction artistique inspirée. Le jeu n’est pas forcément très long et déplaira peut-être à ceux qui cherchent des explications claires aux choses, mais, même s’il aurait pu se passer de son côté shooter, il offre de belles phases d’exploration dans un monde labyrinthique délabré et plein de souffrance. De plus, il propose d’originales énigmes environnementales présentant la plupart du temps un vrai challenge à relever pour les résoudre, de par l’absence de toute aide de la part du jeu qui laisse entièrement le joueur se dépatouiller par lui-même. Nyam Hazz

Lire le test complet sur Millenium

IGN

Scorn est un jeu d’auteur, une œuvre d’art imparfaite certes, mais si les phases de combat complètement ratées ne vous ont pas fait abandonner l’aventure, celle-ci vous marquera bien après avoir éteint votre console. Critix

Lire le test complet sur IGN

Gamekult

Au sortir des huit heures de jeu conduisant à son dénouement, Scorn nous a laissé avec un sentiment ambivalent. D’un côté, on ne peut être que fasciné par son univers cauchemardesque, dont l’esthétique foisonnante et protéiforme vaut à elle seule de s’aventurer dans ses territoires désolés. Une réussite attendue, là où celle de la proposition ludique était déjà plus incertaine. Si le titre d’Ebb Software ne manque pas de puzzles et casse-têtes stimulants, en dépit d’une construction redondante d’une […]  Virgile

Lire le test complet sur Gamekult

JeuxActu

Attention, âmes sensibles s’abstenir ! Malsain, glauque et angoissant, Scorn verse dans l’horreur véritable. Non pas celle « bon enfant » des survival horror classiques et des jumpscares faciles, mais celle qui prend aux tripes et met réellement mal à l’aise. Son univers poisseux et viscéral, inspiré par les travaux de H.R. Giger et Zdzisław Beksiński, nous offre une vision biomécanique de cauchemar. En fait, en ce qui concerne l’ambiance, Scorn c’est un peu Agony en réussi ! Quant au gameplay, il fait bien de se concentrer essentiellement sur la découverte de l’univers et des énigmes à résoudre, puisque les quelques passages où l’on utilise des armes sont les moins intéressants de l’aventure. Ceux qui s’attendaient à un véritable FPS seront peut-être déçus, mais ils auraient bien tort de jeter le bébé avec l’eau du bain. A condition d’être majeur et pas trop impressionnable, Scorn vaut vraiment le détour. Fabien Pellegrini

Lire le test complet sur JeuxActu

Gamergen

À première vue, avec sa direction artistique fantastique et horrifique jusqu’au-boutiste, Scorn avait de quoi rappeler Agony, titre de Madmind Studio qui nous emmenait littéralement en Enfer et qui s’est avéré être plutôt mauvais. Rassurez-vous, Scorn est bien mieux. Techniquement déjà, le titre d’Ebb Software est très joli sur un PC gamer Cybertek Level 9, avec des textures soignées, riches en détails et de jolis effets de fumés. Nous n’avons croisé aucun souci technique, si ce n’est de petites erreurs de collisions, mais dans l’ensemble, le jeu déroule le tapis rouge au joueur, un peu trop peut-être. Les énigmes sont assez abordables pour les habitués du genre et les combats sont rarement punitifs, ramenant le joueur mort à un point de sauvegarde automatique. Parfois un peu loin, mais lorsqu’il sait ce qu’il faut faire, il revient vite là où il était, pour recommencer cet affrontement… lent et peu passionnant. C’est vraiment le gros point noir de Scorn, ses combats sont à oublier et n’arrivent pas à créer de réelle tension (d’ailleurs, le jeu ne fait pas vraiment peur). Un simulateur de marche dans des décors Gigeriens aurait presque été souhaitable, car au final, le jeu vaut le détour essentiellement pour ça. Si vous aimez l’horreur, le gore, le body horror, les créations biomécaniques grotesques, Scorn vaut sacrément le détour tant des jeux allant jusqu’au bout de leurs idées artistiques sont rares. Si vous recherchez seulement des énigmes ardues ou de l’action, passez votre chemin. Amaury M.

Lire le test complet sur Gamergen

ActuGaming

Expérience particulière autant que difficile à saisir, ne serait-ce que dans notre ressenti. Ce qui est évident, c’est que Scorn n’est pas fait pour tout le monde. Une déambulation dans un univers aussi dérangeant que fascinant, avec des décors et environnements somptueux, ainsi qu’un sound design d’une grande maîtrise. La linéarité et l’absence de toute indication font sens et contribuent à l’immersion. En terme d’ambiance, Ebb Software offre un titre référence. En terme de jeu par contre, c’est à l’appréciation de chacun. Au vu des intentions du studio, le pari est réussi, malgré nos réserves sur le final et un parti pris contemplatif qui ne conviendra pas à tous. En revanche, qu’on apprécie ou non le voyage, les séquences d’action sont vraiment ratées et déplaisantes. Le soft aurait gagné à s’en passer au profit de davantage d’énigmes. Scorn s’adresse avant tout aux connaisseurs et/ou fans des travaux de Beksinski et HR Giger qui, eux, sauront y trouver une expérience unique qui devrait les ravir et leur parler. Neomantis Dee

Lire le test complet sur ActuGaming

Fiche technique

GenreAventure, Survival-Horror
SupportPC, Xbox Series
DéveloppeurEbb Software
ÉditeurEbb Software
Date de sortie14/10/2022

Quelle configuration requise pour PC ?

Les configurations minimale et recommandée pour jouer à Scorn sur PC ont été dévoilées. Les voici (n’oubliez pas de vérifier où votre matériel se situe pour pouvoir pleinement profiter du jeu et éviter les mauvaises surprises) :

Configuration minimale PC

  • Windows 10 (64-bit)
  • Processeur QuadCore AMD Ryzen 3 3300X / Intel Core i5-8400
  • DirectX 12
  • Mémoire (RAM) 8 Go
  • Carte graphique NVIDIA GeForce GTX 1060 (3 Go)
  • Stockage : 50 Go d'espace disponible

Configuration recommandée PC

  • Windows 10/11 (64-bit)
  • Processeur AMD Ryzen 5 3600/Intel Core i7-8700
  • DirectX 12
  • Mémoire (RAM) 16 Go
  • Carte graphique NVIDIA GeForce RTX 2070 (8 Go)
  • Stockage : 50 Go d'espace disponible