GhostWire : Tokyo

GhostWire : Tokyo est sorti le 25 mars 2022 sur PC, PS5. Le jeu de genre Action est édité par Bethesda et développé par Tango Gameworks.

La presse spécialisée en parle

JeuxActu

Ghostwire Tokyo n’échappe hélas pas au syndrome « un open world de plus », mais il s’agit là quasiment de son seul défaut. Si la structure générale est indéniablement classique, l’environnement l’est heureusement beaucoup moins. Les quartiers de Tokyo sont fidèlement représentés, et dépaysants pour nous autres occidentaux, tandis que le morbide bestiaire surnaturel issu du folklore japonais ne manque vraiment pas de charme. De plus, le scénario utilise à bon escient les codes de l’horreur, sans trop tomber dans les clichés, et l’exploration met à profit les gratte-ciel nippons et nous offre donc un peu de verticalité. Indispensable pour tout « otaku » qui se respecte, l’aventure de Tango Gameworks saura également convaincre et divertir les autres types de joueurs, en dehors des allergiques aux mondes ouverts. Fabien Pellegrini

Lire le test complet sur JeuxActu

Gamergen

Nous avons passé d’excellents moments sur ce Ghostwire: Tokyo, un jeu qui a une âme bien à lui le rendant singulier, un « je ne sais quoi » qui nous attire quand bien même son scénario n’est pas fulgurant, proposant une recréation de Shibuya saisissante et nous divertissant bien manette en mains. S’il se suffit amplement à lui-même, Tango Gameworks dispose de suffisamment de matière dans le folklore japonais et de bases solides pour le décliner à l’avenir et nous proposer une suite gommant les défauts cités. Nous serions clairement partant ! Alexandre S.

Lire le test complet sur Gamergen

IGN

Tango Gameworks passe à côté de quelque chose d’exceptionnel avec Ghostwire: Tokyo. L’univers extrêmement travaillé livre une ambiance très efficace et angoissante au possible. Malgré ça, l’ennui s’installe vite en raison d’un gameplay répétitif, peu engageant, et des combats imprécis et frustrants. Une véritable occasion manquée, tant on aurait aimer passer des heures dans cet univers. Ben Ossola

Lire le test complet sur IGN

JeuxVideo-Live

GhostWire: Tokyo est un soft à part, moins mainstream que la plupart des représentants du genre, mais n’est pas pour autant réservé à une élite pro-japonaise, puisque c’est également un FPS en open world qui repose sur des bases très classiques, bien qu’il en dépeint une vision très atypique. On est complètement immergé dans un Japon moderne, très urbain, dont le folklore et les légendes sont devenues une réalité et même une menace. Un voyage déstabilisant qu’il est très difficile de juger de manière formelle puisque le soft est finalement un vrai paradoxe. Le jeu impose la vision absolue qu’ont ses créateurs d’un schéma pourtant tout ce qu’il y a de plus classique et offre finalement une touche d’exotisme dans un paysage vidéoludique qui a tendance à se ressembler. Un vrai dépaysement qui marche sur des sentiers maintes et maintes fois battus et réussit tout de même à nous le faire oublier dès que l’on accepte de s’y plonger. Ce qui est un véritable tour de force en soi, même si tout le monde ne sera certainement pas aussi sensible à la proposition_ Kikitoès

Lire le test complet sur JeuxVideo-Live

Gamekult

Ghostwire Tokyo est une occasion manquée, un jeu aux potentiels ludique et esthétique énormes, grevés par un classicisme moribond. Si les premiers pas dans ce Shibuya dépeuplé ont quelque chose d’irréel et même de fascinant, la ville n’est ici envisagée que comme un espace de circulation entre des points d’intérêt innombrables, mais pour beaucoup tristement superficiels. Ghostwire Tokyo s’appuie paresseusement sur des concepts hérités de certains open worlds occidentaux – suivez mon regard – qui […]  Virgile

Lire le test complet sur Gamekult

Millenium

Sans être catastrophique, le résultat est peu satisfaisant dans quasiment tous les domaines, et nous sommes attristés de voir tant de bonnes idées mal exploitées, et au potentiel gâché. Le système de combat est original mais mal équilibré. L’ambiance est intrigante et la ville dispose d’une réelle verticalité, mais elle est complètement inondée de combats répétitifs et d’objets à collecter. Et surtout, les activités annexes sont d’une pauvreté accablante. La narration aurait pu sauver le tout, puisque l’histoire démarre bien, mais elle trébuche vite, et prend fin après seulement quelques heures sans donner de raisons de s’y être intéressé. La réalisation est tout aussi inconstante, avec des éléments soignés, comme la musique et les doublages, mais graphiquement, le jeu connaît des hauts et des bas significatifs. Si au lieu d’investir ses moyens limités dans un monde ouvert raté, le studio s’était concentré sur le reste, peut-être que Ghostwire Tokyo aurait été un bon jeu. Raiden Robin

Lire le test complet sur Millenium

Jeuxvideo.com

La proposition vidéoludique de Tango Gameworks fera date. Sans jamais atteindre la perfection, Ghostwire Tokyo marque les esprits. La reconstitution à l’échelle 1:1 de la capitale nippone, l’exploration d’un monde ouvert surnaturel et urbain ainsi que le système de combat éthéré valent à eux seuls le détour. Certes, le récit est parfois en retrait et un certain sentiment de répétition s’invite en fin de parcours, mais ces quelques défauts sont compensés par la singularité même de l’œuvre imaginée par Shinji Mikami et ses équipes. Ghostwire Tokyo est bel et bien ce voyage mémorable tant espéré. Silent_Jay

Lire le test complet sur Jeuxvideo.com

Fiche technique

GenreAction
SupportPC, PS5
DéveloppeurTango Gameworks
ÉditeurBethesda
Date de sortie25/03/2022

Quelle configuration requise pour PC ?

Les configurations minimale et recommandée pour jouer à GhostWire : Tokyo sur PC ont été dévoilées. Les voici (n’oubliez pas de vérifier où votre matériel se situe pour pouvoir pleinement profiter du jeu et éviter les mauvaises surprises) :

Configuration minimale PC

  • 64-BIT WINDOWS 10 VERSION 1909 ou supérieur
  • Processeur CORE I7-4770K @ 3.5GHZ OR AMD RYZEN 5 2600
  • DirectX 12
  • Mémoire (RAM) 12 Go
  • Carte graphique NVIDIA GTX 1060 ou AMD RX 5500 XT (VRAM 6 Go ou supérieur)
  • Stockage : 20 Go d'espace disponible

Configuration recommandée PC

  • 64-BIT WINDOWS 10 VERSION 1909 ou supérieur
  • Processeur CORE I7-6700 @ 3.4GHZ OR AMD RYZEN 5 2600
  • DirectX 12
  • Mémoire (RAM) 16 Go
  • Carte graphique NVIDIA GTX 1080 ou AMD RX 5600 XT (VRAM 6 Go ou supérieur)
  • Stockage : 20 Go d'espace disponible

Où acheter GhostWire : Tokyo au meilleur prix ?

GhostWire : Tokyo est disponible depuis le 25 mars 2022. Pour acheter votre exemplaire au meilleur prix du marché vous pouvez obtenir le jeu de Bethesda auprès de la plupart des enseignes en ligne telles que Amazon, Cdiscount, la Fnac ou encore Micromania.

Commander dès maintenant chez notre partenaire Amazon

Acheter GhostWire : Tokyo au meilleur prix (Amazon)