Cette année, l'E3, le salon mondial du jeu vidéo a une fois de plus rassemblé la crème de la crème des constructeurs et éditeurs du secteur. A ce titre, 2013 restera une année charnière pour le monde vidéoludique : l'évènement nous a présenté les futures consoles next-gen et a permis de lever tout un tas de questions notamment sur le design des machines, leurs fonctionnalités, prix et dates de sortie, catalogues de jeux...

C'est incontestablement sur ce dernier point que le salon a renoué avec ses plus belles années en nous offrant un défilé de trailers et d'annonces plus alléchantes les unes que les autres. Effectuons un bilan sur ce qui nous a plu, marqué, interloqué ou déçu. 3, 2, 1... c'est parti !

Un cru 2013 prolifique

Pour commencer, sachez que l'E3 2013 a battu un record d'affluence inégalé depuis 2009 puisque ce ne sont pas moins de 48 200 personnes qui ont déambulé sous le toît du Convention Center de Los Angeles cette année. Amazing ! Bon il est vrai que le cru 2013 ne pouvait pas laisser grand monde indifférent puisque le gratin du jeu vidéo devait justement profiter du salon pour dévoiler la nouvelle génération de consoles de salon. Et l'attente a belle et bien été comblée par Sony et Microsoft. Enchaînant annonces sur annonces, les deux pontes du jeu vidéo n'ont pas déçu leur public et ont su répondre aux attentes des joueurs. Petit bémol qui ne laisse pas forcément augurer de bonnes choses dans le "ménage à trois" habituel des constructeurs, Nintendo a préféré remplacer sa traditionnelle conférence de salon par une session spéciale "Nintendo Direct" d'une trentaine de minutes présentée par un Satoru Iwata toujours aussi fringuant mais au ton jugé plutôt "rasoir" par la communauté.

X-Box One : Microsoft mise sur Kinect, son Live et ses grosses exclus

Annoncée il y a un mois environ, la nouvelle X-Box One a déjà fait couler beaucoup d'encre. L'évènement tant attendu s'était scellé sans que l'on obtienne la moindre info sur les jeux next-gen censés accompagner la bête. Qu'à cela ne tienne, l'E3 a permis de rectifier le tir et les joueurs que nous sommes ont été gâté par une avalanche d'annonces. Du jeu en veux-tu en voilà !

Qu'il s'agisse du nouveau Metal Gear Solid V : The Phantom Pain (avec un Hideo Kojima toujours au rendez-vous), l'exclusivité testostéroïné Ryse : Son of Rome qui tirera pleinement parti du nouveau Kinect, Crimson Dragon la suite spirituelle de Panzer Dragon, le toujours plus réaliste Forza Motorsport 5, Quantum Break, The Witcher 3, le reboot survitaminé Killer Instinct, sans compter les valeurs sûres Battlefield 4, Dead Rising 3, le "Mirror's Edge like" Sunset Overdrive, le titanesque Titanfall, Destiny, Watch Dogs, Thief, l'étonnant Project Spark et le teaser du nouveau Halo, les émotions furent au rendez-vous !

A noter qu'une nouvelle X-Box 360 plus fine sera également bientôt commercialisée et que 2 jeux seront offerts par mois pour les abonnés du Gold sur le X-Box Live. La X-Box One sera quant à elle disponible en novembre pour la bagatelle de 500 dollars (499 euros), système Kinect inclus.

PS4 : Sony sort l'artillerie lourde en toute confiance

Là où l'on peut dire que Sony a frappé fort, c'est concernant le prix au lancement de sa petite dernière qui paraîtra chez nous à la fin de l'année 2013 : 100 euros de moins que sa concurrente X-Box One, soit 399 euros en tout : BIM ! L'effet d'annonce digéré, il faut néanmoins nuancer cet écart puisqu'alors que le Kinect sera inclus dans le package X-Box One, le PS Eye sera vendu séparément pour une soixantaine d'euros. Autant dire qu'on s'y retrouve finalement et que l'argument du prix ne sera donc pas déterminant (au delà convenons-en de l'effet d'annonce marketing qui ne manquera pas de séduire les ménages les plus modestes en ces temps de difficultés économiques. Futés les p'tits gars de chez Sony...)

Enfin nous ne pouvons pas réduire la conférence Sony tenue lors de l'E3 2013 à la simple annonce d'un tarif et du design somme toute très "classique" de sa console. Le jeu a véritablement été mis à l'honneur : de nombreuses exclusivités ont été dévoilées comme le jeu de rôle Deep Down, la suite inFamous : Second Son, Knack, le nouveau Killzone : Shadow Fall, le dernier né des développeurs du Ready At Dawn Studios The Order - 1886 sans compter bien sûr l'annonce des poids lourds partagés avec la X-Box One tels Destiny, Call of Duty : Ghosts, Battlefield 4, Assassin's Creed IV : Black Flag, The Witcher 3, Thief, Watch Dogs et plein d'autres... Mention spéciale pour la démo technique intitulée Dark Sorcerer réalisée par le studio français Quantic Dream pleine d'humour et d'émotions. On n'a pas pu s'empêcher de vous mettre la vidéo tant elle est excellente. Enjoy !

Wii U : Nintendo mise sur des valeurs sûres

Grand absent des conférences de presse du salon, Nintendo avait néanmoins un stand à l'E3 cette année. Une conférence "maison" en direct présentée par Satoru Iwata s'est tout de même tenue. Bilan des courses : quelques nouveaux jeux sur Wii U dont le nouveau Donkey Kong Country : Tropical Freeze, les valeurs sûres (que l'on a coûtume de retrouver sur chaque série de consoles de la firme nippone) Super Smash Bros., Super Mario 3D World, Mario Kart 8, Pikmin 3 et une belle surprise en la suite de Xenoblade baptisée X. Quelques adaptations de titres AAA viennent également compléter un catalogue relativement "pauvre" en nouvelles idées (vive le recyclage de licences...) Parmis eux on trouve : Call of Duty Ghosts, Batman Arkham Origins ou encore Assassin's Creed IV. On s'en contentera. Enfin, déception concernant le nouveau Zelda Wii U, toujours pas présentable, les fans de la saga devront patienter en se contentant pour l'heure d'un reboot de l'opus Zelda : The Wind Waker HD... Heureux seront les créateurs en herbe puisqu'ils pourront sortir leurs pinceaux, gouaches et fusains (virtuels) pour s'adonner à leur passion favorite grâce à Art Academy, le jeu de dessin également disponible sur DS et 3DS.

Notre bilan : un grand pas en avant technique pour nos salons

Forts de leurs nouveaux bébés next-gen - dédicace aux deux "box noires" baptisés PS4 et X-Box One, Sony et Microsoft ont dégainé leurs exclus comme on s'y attendait. La pléthorrée de titres s'est montrée à la hauteur de nos attentes. Enfin ! Après un E3 en perte de vitesse au fil des ans, il semble que le salon ait retrouvé de sa superbe, et on ne va pas s'en plaindre ! Bien que la PS4 semble pour l'heure bénéficier d'un léger avantage technique et marketing (le prix) sur sa concurrente directe (surtout si l'on en croit les réactions des premiers concernés, à savoir les joueurs), le catalogue annoncé déjà bien fourni des deux supports équilibre les forces en présence. Que l'on soit plutôt "pro-S" ou plutôt "pro-M", on sera au moins tous d'accord sur un point : techniquement, les jeux présentés envoient du lourd ! Certains terniront sans doute l'ambiance arguant que les consoles next-gen ne font que ratrapper leur retard sur le PC... Soit, et bien s'il en est, la puissance du PC pourra désormais réunir famille et amis au coeur du salon, et ça c'est une sacrée bonne nouvelle !

EDIT du 20/06/13 : Microsoft a écouté les nombreuses réactions des joueurs et décide de revenir sur la connexion obligatoire toutes les 24h annoncée, ainsi que la gestion des DRM : les jeux seront bien jouables console offline et pourront être échangés comme c'est déjà le cas sur X-Box 360. Voilà une excellente nouvelle pour le marché de l'occasion ! Autre concession de taille qui ravira notamment les amateurs de jeux "made in Japan" : la X-Box One sera finalement dézonnée tout comme la PS4 !

Et vous qu'avez-vous pensé de cet E3 ?

Partager l'article sur les réseaux sociaux
Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Derniers dossiers jeux vidéo

  • 1

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.

En savoir plus