Nicolas Cage double faceIl est des stars hollywoodiennes qui restent dans les mémoires. Nicolas Cage, neveu de Francis Ford Coppola, est de ceux-là. Malheureusement, il arrive que ces grands noms du cinéma voient leur popularité soudainement chuter. Les raisons sont nombreuses. Mais peu d'acteurs de la trempe de Cage se retrouvent dans cette situation. Explications.

Nicolas Cage révélé par les films d'actions : Oscar du meilleur acteur et succès au box-office

Nicolas Cage les ailes de l'enferPour chaque acteur, il suffit d’un seul film pour arriver à se démarquer, même s’il ne s’agit pas du premier. Pour Nicolas Cage, jouer dans Sailor et Lula de David Lynch (sorti en 1990) a été bénéfique pour sa carrière. Pour cause, cette dernière prend dès lors son envol, enchaînant les films. Et l’un d’entre eux (Leaving Las Vegas, sorti en France en 1996) lui permet de remporter l'Oscar du meilleur acteur. Mais sa filmographie va véritablement prendre un virage à 180° avec les films d'action. Après le succès de Leaving Las Vegas, le comédien participe à des divertissements bourrins de très bonne facture (comme Rock, Les Ailes de l’Enfer, Volte/Face, 8mm ou encore 60 Secondes Chrono). Même s’ils ne sont pas tous aimés de la presse, ces films restent de véritables succès populaires au box-office. Cette page de la carrière de Nicolas Cage ne l’empêche pas de tourner non plus dans des films indépendants (comme par exemple de La Cité des Anges) et de varier ses registres (film de guerre avec Windtalkers : les Messagers du Vent ou bien comédie avec Adaptation), de tourner avec les grands noms de la réalisation (Brian de Palma pour Snake Eyes, Ridley Scott pour Les Associés, Martin Scorsese pour A Tombeau Ouvert...) Malheureusement, la carrière de Nicolas Cage ne va pas flirter longtemps avec les étoiles.

Des premiers échecs à la descente aux enfers...

Nicolas Cage lord of warAprès Benjamin Gates et le Trésor des Templiers (sans doute son dernier film à succès, sans compter sa suite Le Livre des Secrets), l’acteur connait une véritable descente aux enfers. Son travail avec d’autres personnalités du cinéma, dont Gore Verbinski (The Weather Man) et Oliver Stone (World Trade Center), fait chuter sa réputation aux vues des échecs de ces films. Et encore, on peut alors se dire qu’il s’agit d’un incident de parcours mais il n’en est rien ! L’acteur enchaîne les divertissements à échecs (critiques et commerciaux): Next, Bangkok Dangerous, L’Apprenti Sorcier, Le Dernier des Templiers, Hell Driver... La cause de cet acharnement à tourner ? Les dettes ! En effet, l’acteur en est criblé. Et vendre la plupart de ses propriétés ne lui permet pas de rembourser entièrement ce qu’il doit au fisc. Il est donc normal de le voir accepter tout et n’importe quoi comme projets, ayant simplement besoin d’argent. Pour couronner le tout, des affaires de violences conjugales viennent se mêler aux déboires financiers de l'acteur. On espère alors pour Nicolas Cage que tout s'arrange très vite. Et il semble que ce soit le cas : ses dettes finissent par être payées par un chasseur de prime, et sa longue traversée du désert fait place à quelques films appréciables redonnant un peu de « valeur » à sa carrière (Prédictions, Bad Lieutenant : Escale à la Nouvelle-Orléans et Kick-Ass.) De plus, il revient sur le devant de la scène en 2012 dans la peau d’un personnage qu’il a aimé interpréter en 2007 : Johnny Blaze alias Ghost Rider.

Nicolas Cage retrouve son aura grâce au Ghost Rider

Nicolas Cage Ghost riderÉchec critique mais petite surprise au box-office, le film Ghost Rider aura bien une suite. Et pour tout vous dire, c’est Nicolas Cage qui a insisté pour qu’il se fasse. Résultat: le film sort en France le 15 février 2012 sous le titre Ghost Rider 2 : l’Esprit de Vengeance, dirigé par Mark Neveldine et Brian Taylor (les réalisateur des films Hyper-Tension, remplaçant ainsi Mark Steven Johnson). Ajoutons un autre nom au projet, celui du scénariste David S. Goyer (surtout connu pour ses scripts de Blade, Batman Begins et The Dark Knight : le Chevalier Noir). Tournage en Roumanie, participation de Christophe Lambert... Les informations circulent à la vitesse de l'éclair sur le net !

Espérons que Nicolas Cage retrouve sa gloire d’antan, avec ses futurs projets: Seeking Justice de Roger Donaldson, Trespass de Joel Schumacher et Medallion de Simon West, sans oublier un éventuel Benjamin Gates 3. L’acteur n’a (pour l’instant) plus de dette à payer, lui permettant de choisir avec soin ses films. Et si, au final, Ghost Rider 2 était le film qui lui permettait de se relever une bonne fois pour toutes ? Affaire à suivre...

Sources:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Nicolas_Cage

http://www.excessif.com/recherche/?n=1&site=tf1&query=ghost+rider+2&sort=&tcoClasse=EXCMAG

http://www.actustar.com/29858/nicolas-cage-crible-de-dettes/

Partager l'article sur les réseaux sociaux
Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Dernières news cinéma

  • 1

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.

En savoir plus