Il faut bien admettre que depuis quelques temps, l’un des plus grands cinéastes hollywoodiens, le bien nommé Steven Spielberg, s’est montré peu présent sur nos écrans. A savoir, nous avions droit à un de ses films tous les deux ans minimum. Avec Les Aventures de Tintin : le Secret de la Licorne, le réalisateur semble enfin vouloir se « remettre au travail », en voulant enchaîner de nombreux projets d’affilée. Voyons ensemble, par le biais de cet article, les futurs et éventuels chefs-d’œuvre de ce génie du cinéma !

Cheval de Guerre

Cheval de Guerre Tout d’abord, nous voulons préciser que nous avions déjà parlé de ce film dans un autre article (2012 : les sorties cinéma les plus attendues) et qu’il est donc difficile d’ajouter quelque chose sur le sujet.

Quoiqu’il en soit, Cheval de Guerre est le prochain long-métrage de Steven Spielberg, la sortie française étant le 22 février 2012 (déjà sorti aux Etats-Unis, le 28 décembre 2011, pour être plus précis). Avec ce film, le cinéaste réitère ce qu’il avait fait en 1993, à savoir sortir deux films durant la même année, avec seulement quelques mois d’écart (Jurassic Park et La Liste de Schindler). En effet, ce Cheval de Guerre talonne de près Les Aventures de Tintin. Une preuve que Spielberg veut revenir sur le devant de la scène en enchaînant les projets !

Cheval de Guerre screenshot Cheval de Guerre est l’adaptation d’une pièce de théâtre (War Horse), mise en scène par Michael Morpurgo, basée sur son propre livre pour enfants (publié en 1982 en Grande-Bretagne). Il est important de parler de la pièce car c’est avec cette dernière que Spielberg décida de la porter à l’écran, ému par cette histoire d’amitié entre un jeune garçon et son cheval, réquisitionné et envoyé sur le front lors de la Première Guerre mondiale. Il faut également préciser que c’est sa productrice attitrée et grande amie Kathleen Kennedy (également sur le projet) qui lui a conseillé d’aller la voir.

Environ 400 personnes sur le plateaux, une quinzaine de chevaux, tourné à Castle Combe (jugé comme « le plus beau village d’Angleterre » selon les touristes), un casting sobre question célébrités (Jeremy Irvine, Tom Hiddleston, Emily Watson, David Thewlis, Peter Mullan, Niels Arestrup...), la présence « d’habitués » de Spielberg (John Williams, Frank Marshall, Kathleen Kennedy, Michael Kahn et Janusz Kamiński )... Bref, Cheval de Guerre reste l’un des films les plus attendus de cette année. Et pour preuve, les critiques de cinéma y voit déjà un mélange de chefs-d’œuvre du cinéaste (E.T. l’Extra-terrestre pour l’histoire, La Liste de Schindler et Il faut sauver le Soldat Ryan pour le traitement de la guerre, Indiana Jones pour le côté épique...). Il n’y a plus qu’à espérer que la mayonnaise prendra comme pour Super 8 (film nostalgique « inspirée » de la filmographie de Spielberg).

Lincoln

LincolnIl s’agit, sans nul doute, du projet le plus « repoussé » du réalisateur. En effet, ce film biographique sur le 16ème Président américain, Abraham Lincoln (adapté du livre Team of Rivals de Doris Kearns Goodwin), est prévu depuis 2005. Le tournage devait même avoir lieu en 2010, encore une fois mis de côté par Les Aventures de Tintin et Cheval de Guerre. Cette fois, ça y est : le projet se concrétise enfin ! Et pour cause, après deux films réalisés quasiment en même temps, Spielberg vient d’enchaîner avec le tournage de ce Lincoln, qui a débuté en octobre 2011, en Virginie (et qui serait même terminé, d’après quelques déclarations). De ce fait, le film devrait sortir aux Etats-Unis en décembre 2012, mais cela reste encore à confirmer.

A l’heure actuelle, très peu d’informations ont été diffusées sur le film (et c’est plutôt normal), à part une photo du tournage (que vous pouvez voir ci-dessous) et le détail de la fiche technique. Il n’est donc pas étonnant de revoir aux côtés du réalisateur Kathleen Kennedy à la production, John Williams à la musique, Michael Kahn au montage et Janusz Kaminski  à la photographie.

Lincoln de Spielberg Nous avons également des informations sur le casting. Longtemps annoncé comme acteur principal pour le rôle titre, Liam Neeson (qui avait déjà travaillé avec Spielberg sur La Liste de Schindler) est finalement remplacé par Daniel Day-Lewis. La distribution se voit également honorée par la présence de Sally Field, Tommy Lee Jones, Joseph Gordon-Levitt (que l’on retrouvera cette année dans The Dark Knight Rises) et Jackie Earle Haley (que l’on voit beaucoup depuis Watchmen – les Gardiens). Il était même question que Harrison Ford participe au projet en temps que vice-président Andrew Johnson, mais rien n’est confirmé. Une surprise ou clin d’œil de la part de Spielberg ? Il faudra encore patienter pour le savoir. Quoiqu’il en soit, il s’agit-là d’un projet plutôt ambitieux pour Steven Spielberg qui, depuis, quelques temps, ne veut plus risquer de décevoir ses spectateurs et plus grands fans.

Robopocalypse

Robopocalypse Robopocalypse est à la base un roman de science-fiction, écrit par l’Américain Daniel H. Wilson et publié le 8 juin 2011. Depuis, ce livre fait parti de la liste des meilleures ventes du New York Times.

Une histoire qui, pourtant, peut paraître banale sur le papier. En effet, le film se déroule dans un futur proche, où Archos, un robot conçu par un chercheur et doué d’une intelligence artificielle, mène une révolte contre l’humanité, amenant cette dernière au bord de l’extinction. Un sujet qui semble le déjà-vu, déjà traîté dans Terminator et I, Robot.

Robopocalypse artworkMais on pourrait également y voir un mélange entre Transformers/Real Steel (pour les robots et le côté blockbuster de l’ensemble) et A.I. : Intelligence Artificielle (pour un scénario, que l’on espère, approfondi). D’ailleurs, Spielberg n’est pas un inconnu pour ces films, ayant participé à ces derniers (en tant que producteur pour les premiers, en tant que réalisateur pour le troisième), ce qui pourrait être la preuve qu’il serait le cinéaste idéal pour ce genre de long-métrage.

Peu d’informations sur le projet, à part une date de sortie prévue pour le 3 juillet 2013 (c’est précis, quand même...) et que le film sera produit par DreamWorks SKG et 20th Century Fox. Mais vu la date de sortie, il est évident que Steven Spielberg se lancera dans l’aventure juste après Lincoln.

Gods and Kings

Gods and kings Attention, ce projet n’est pas officiellement attaché à Steven Spielberg pour la simple et bonne raison qu’il n’a pas encore signé pour le réaliser. Bien que la signature entre le réalisateur et le studio Warner Bros semble toute proche, il faut tout de même s’attendre à ce que l’affaire prenne une autre tournure.

Mais depuis septembre, le projet du studio à vouloir sortir un nouveau film sur Moïse, sous le titre Gods and Kings, est d’actualité. D’ailleurs (pour compléter ce qui est écrit au-dessus), la volonté de la Warner est d’engager Spielberg, au point de bien vouloir commencer la production vers mars ou avril 2013, le temps que le cinéaste mette en boîte Robopocalypse. Gods and kings par SpielbergEt il faut bien le dire, ce serait génial qu’il s’en occupe, étant le réalisateur « adéquat » pour travailler sur l’Exode des Juifs, partant de l’Egypte et guidés par Moïse. Un sujet en or pour Spielberg, qui avait déjà traîté avec brio La Liste de Schindler et Munich.

D’autant plus qu’il ne faudrait pas s’attendre à un quelconque remake des Dix Commandements (avec Charlton Heston). Et pour cause, la Warner voudrait que Gods and Kings se rapproche d’un film comme Braveheart ou même d’Il faut sauver le Soldat Ryan question réalisme. Espérons que Steven Spielberg signera pour ce projet, pour que ce dernier voie le jour assez « rapidement ».

Des projets incertains

Steven Spielberg est surtout réputé pour accumuler les projets, mais la plupart d’entre eux ne se concrétisent pas, en tout cas pas aussi rapidement comme certains l’espèrent (il n’y a qu’à voir le cas de Lincoln). Il n’est donc pas étonnant de voir quelques titres disparaître de sa filmographie, n’étant basés que sur des rumeurs (comme Deception Point, adaptation du roman de Dan Brown dont le cinéaste fut un temps lié au projet). Tout ça pour vous prévenir que les titres qui vont suivre sont, sans nul doute, les projets les plus « fiables » que Spielberg pourrait réaliser.  

Les Aventures de Tintin 2 et 3

Les aventures de Tintin Dernièrement, Spielberg avait été questionné sur sa participation à la trilogie Tintin et le fameux Jurassic Park IV. De sources sûres, le cinéaste a confirmé que ce dernier verra bien le jour, mais qu’il officiera en tant que producteur (comme pour le troisième film), préférant s’occuper du reporter belge.

Il est sûr que Les Aventures de Tintin : le Secret de la Licorne aura partagé les critiques. D’un côté, certains y ont vu la « renaissance » de Spielberg en offrant aux spectateurs un film fidèle à l’esprit de la bande dessinée, le tout pimenté par une excellente dose d’action et une incroyable animation ; d’autres n’y ont pas adhéré, jugeant le film trop « américain » dans ses séquences et pas à la hauteur de la filmographie du cinéaste.

Quoiqu’il en soit, Spielberg a avoué s’être beaucoup amusé sur la réalisation de ce film au point qu’il désire continuer l’aventure comme il était prévu, malgré l’échec commercial flagrant du long-métrage aux Etats-Unis (battu par Cheval de Guerre). Il serait donc d’attaque pour réaliser le troisième opus, bien que rien ne soit encore confirmé, laissant le travail à Peter Jackson pour le second, qui devrait sortir en 2013. Pour le troisième, il faudrait attendre 2015 pour voir si Spielberg sera le réalisateur qui conclura la trilogie.

Indiana Jones 5

Indiana Jones 5Sans doute le projet le plus fou pour la plupart. Et pour cause, Harrison Ford n’est plus tout jeune (qui va sur ses 70 ans !!). De plus, est-il raisonnable de se dépêcher à nous livrer un nouvel opus qui pourrait être aussi « désastreux » que Le Royaume du Crâne de Cristal ? On ne vous demande pas votre avis : comme pour Tintin, ce nouvel Indiana Jones est un projet en marche !

Pour preuve, le scénario serait en cours d’écriture et aurait même été fini, ne restant plus que l’artefact de l’histoire a trouvé. Au point que Shia LaBeouf (qui semble lié une nouvelle au projet) déclare que Spielberg aurait eu « une idée géniale de scénario ». De plus, il semblerait que l’envie d’inverser les rôles (Mutt Williams devenant le héros et Indiana Jones prenant ainsi la place de son père joué par Sean Connery) ait été mise de côté, le producteur déclarant que « Indiana Jones est Indiana Jones. Harrison Ford est Indiana Jones ».

Nous attendons donc de voir s’il y aura bien un cinquième et supposé dernier opus (à la base, cinq films étaient prévus depuis le début de l’aventure), avec toujours Harrison Ford (partant pour reprendre le rôle) et Shia LaBeouf. Reste à savoir si le scénario se montrera plus à la hauteur que le quatrième (pourquoi des extra-terrestres ??) et si le projet ne mettra pas encore plusieurs années à se concrétiser.

Interstellar

Interstellar Interstellar fait parti de ces titres qui ont longtemps figurés dans la longue liste des projets de Spielberg sans réellement se concrétiser. A ce jour, ce film pourrait tout aussi bien disparaître, tout comme Deception Point.

Pourtant, il y a une histoire de prévue (une bande d’aventuriers qui voyagent à travers des trous noirs à la recherche de nouvelle dimension) et même quelques scénaristes sur l’affaire (dont Jonathan Nolan, frère de Christopher Nolan, ayant déjà travaillé sur Memento, Le Prestige, The Dark Knight – Le Chevalier Noir et actuellement sur The Dark Knight Rises), d’après Allociné.

Un projet à suivre, d’autant plus que s’il voit le jour, Spielberg pourrait être à la barre d’un film de science-fiction assez spectaculaire, un « space opera » qui pourrait même flirter avec les étoiles, aux côtés de Star Wars.

Matt Helm

Matt Helm Pour ceux qui ne connaîtraient pas la petite histoire, Indiana Jones s’est retrouvé entre les mains de Steven Spielberg, offert par George Lucas, le cinéaste ayant toujours rêvé de réaliser un James Bond (drôle de rapprochement...). Mais le personnage de Ian Fleming n’est pas le seul espion à avoir intéressé le cinéaste. En effet, depuis plusieurs années maintenant, DreamWorks envisage de mettre sur pieds le projet Matt Helm, un agent gouvernemental créé par Donald Hamilton (en 27 romans) dont la mission est de faire tomber des agents ennemis. Un personnage déjà apparu sur les écrans sous la forme d’adaptations parodiques dans Bien joué, Matt Helm et  Matt Helm traqué de Henry Levin, et Matt Helm règle ses comptes de Phil Karlson, avec Dean Martin dans le rôle titre.

Personnage méconnu mais qui intéresse en tout point Spielberg qui, déjà, se lie au projet en étant producteur. Pour ce qui est de la réalisation, rien n’a été encore dit pour le moment. Mais vu l’intérêt que porte le cinéaste sur ce film, il pourrait en prendre les commandes.

Pour plus d’informations, le scénariste qui a enthousiasmé Spielberg par son script se nomme Paul Attanasio, ayant livré une version qui s’éloigne de l’ambiance « guerre froide » de l’œuvre d’origine, plus ancrée dans l’actualité récente, et qui s’approcherait de ce que l’on avait pu voir dans la trilogie Jason Bourne. Un projet à suivre !

Pirates Latitudes

Pirates LatitudesPirates (en Français) est le dernier roman du regretté Michael Crichton (publié à titre posthume), qui conte l’histoire de Charles Hunter, capitaine désirant attaquer, avec l’aide du gouverneur de la Jamaïque et une équipe mise en place pour l’occasion, l’île de Matanceros, où se trouve un navire rempli d’or. Mais lors de sa quête, il devra se confronter à Cazalla, chef de l’île, qui veut l’en empêcher.

Un scénario « bateau » qui pourrait tout aussi bien se rapprocher d’un Pirates des Caraïbes, voulant sans doute offrir un divertissement de bonne facture (en tout cas, on l’espère). Car oui, ce livre de Crichton sera bel et bien adapté en film ! Une déclaration venant de Spielberg, qui avoue avoir toujours voulu faire un film de pirates (Hook ou la Revanche du Capitaine Crochet n’est pas pris en compte ?) en plus d’être un admirateur des œuvres du romancier. D’ailleurs, Pirates Latitudes ne sera pas la première adaptation d’un livre de Crichton venant du cinéaste. Il y a eu bien entendu Jurassic Park et Le Monde Perdu : Jurassic Park. Pour dire qu’il n’est pas étonnant de voir Spielberg s’approprier aussi vite le projet, sans doute pour rendre hommage à l’écrivain.

Sinon, très peu d’informations sur le film, à part que David Koepp (ayant travaillé sur les deux films cités plus haut ainsi que sur La Guerre des Mondes et Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal) serait le scénariste de cette aventure.

Steven Spielberg et ET

Plus besoin de vous préciser que l’emploi du temps que Steven Spielberg est rempli. Aussi bien en réalisateur qu’en producteur de séries (le récent Terra Nova) que de films (Men in Black III pour le 23 mai 2012, Jurassic Park IV, Real Steel 2, un éventuel Transformers 4...). Et il est heureux de voir que le cinéaste semble vouloir se rapprocher de ses anciens films questions ambiances, divertissements et surtout qualité pour nous livrer ce qu’il sait faire le mieux : nous émerveiller, petits et grands ! En espérant qu’il y arrive avec ces nombreux projets bien alléchants.

Partager l'article sur les réseaux sociaux
Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Derniers dossiers cinéma

  • 1

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.

En savoir plus