X-Men: le commencementRetour aux sources avec ce nouvel épisode des X-Men qui met en scène les deux plus illustres personnages à l'origine de la célèbre saga des mutants: Charles Xavier alias le Professeur X et Erik Lehnsherr qui deviendra le célèbre méchant Magnéto.

Film réalisé par Matthew Vaughn, sorti le 1er juin 2011

Le pitch

Le film retrace l'enfance des deux hommes et tente d'expliquer les raisons qui vont transformer leur amitié en une rupture si franche qu'elle aura pour conséquence une guerre entre deux visions du monde par les mutants. Les uns aux côté du Professeur X souhaitant s'intégrer au sein de l'humanité et apprendre à contrôler leurs capacités dans le secret. Les autres guidés par Magnéto refusant de se cacher aux yeux du monde et nourrissant la vengeance et la haine des hommes...

Dans un camp de concentration en pleine seconde guerre mondiale, Erik Lehnsherr voit sa mère assassinée sous ses yeux par un officier Nazi alors qu'il n'est encore qu'un jeune adolescent. L'émotion que suscite la scène va déclencher en lui une colère qui ne s'estompera jamais et va par la même occasion déclencher son pouvoir qui ne cessera de croitre. Tel le Yang face au Ying Charles Xavier, quant à lui, vit dans un château (demeure qui deviendra plus tard le repère caché des X-Men) et exerce ses facultés télékinésiques dès son plus jeune âge. C'est alors qu'il fait la connaissance avec la belle Raven Darkholme (future Mystique) qui se sent alors seule et incomprise. Charles va rencontrer Erik et le prendra sous son aile en lui apprenant à développer sa capacité tout en apaisant sa haîne.

L'action

x-men2Le reste du film est des plus classiques: l'ancien Nazi Sebastian Shaw, meurtrier de la mère d'Erik se révèle être en fait un mutant capable d'absorber et de restituer n'importe quelle source d'énergie. Sa vision (qui sera plus tard reprise par Magnéto) d'un monde dominé par les mutants passe par la nécessité du déclenchement d'une guerre nucléaire entre l'URSS et les Etats-Unis. Aidé par un groupe de mutants aux capacités aussi classieuses qu'efficaces (télékinésie, téléportation, "monsieur tornade"...), Shaw incarne LE méchant type des adaptations de Comics Marvel. La vraie prouesse du réalisateur est de parvenir à nous faire ressentir une profonde compassion pour le pauvre Erik qui se retrouve à haïr le monde entier en réaction à son vécu inhumain (c'est le cas de le dire.)

La déchirure Charles-Erik est amenée de façon subtile par des différences d'appréciations, puis de vrais conflits entre les deux hommes. En outre le spectateur assiste à de vrais moments jouissifs notamment la localisation par Charles et Erik des mutants sur Terre et leur rencontre: on notera par exemple l'homme laser, la fille papillon, l'homme crieur et surtout un petit clin d'oeil à Wolverine. Hugh Jackman fait en effet une apparition saluée par les rires de toute la salle lorsqu'il lance un "allez vous faire foutre" aux deux compères venus le recruter: du pur bonheur!

Le film ne traîne pas en longueur et on serait même tenté de dire que deux bonnes heures ne sont pas suffisantes pour faire le tour de la question. Pourtant Matthew Vaughn s'en sort à merveille bien aidé par la prestation exemplaire de l'acteur James McAvoy dans la peau de Charles Xavier et l'époustouflant Michael Fassbender dont l'interprétation d'un pauvre enfant devenue le monstre Magnéto est tout simplement magistrale. On tient là à n'en pas douter deux grands acteurs en devenir qui ne manqueront pas de nous éblouir dans de futures productions.

Au final X-Men: le commencement tient bien ses promesses: on ne s'ennuie pas une seule seconde et comme tout bon Marvel qui se respecte le spectateur est abreuvé sans interruption de scènes d'action survitaminées et de superpouvoirs à toutes les sauces: que demander de plus?

Partager l'article sur les réseaux sociaux
Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Dernières critiques de film

  • 1

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.

En savoir plus