Encensé par la critique, le dernier film de Christopher Nolan n'en fini pas de recevoir des éloges aussi bien de la part du grand public que de la presse spécialisée. Pendant près de trois heures aux côtés de l'acteur Matthew McConaughey, Interstellar nous fait voyager aux confins de l'espace à la recherche d'un nouvel habitât viable pour l'humanité. Avec en toile de fond une planète Terre mourante, le film est une anticipation de ce qui pourrait bien se produire dans un avenir proche en raison du dérèglement climatique. En un mot : saisissant !

Christopher Nolan au sommet de son art

Le moins que l'on puisse dire est que Christopher Nolan enchaîne les blockbusters à succès au cinéma : The Dark Knight, Inception, Man of Steel, Transcendance... Et maintenant Interstellar. Et pour ce dernier film, le pitch est à la fois simplissime et ambitieux : la Terre est en perdition, surexploitée par l'homme, et devient le théâtre de tempêtes de poussière de plus en plus intenses qui détruisent le peu qu'il reste de ressources en surface. Un groupe d'astronautes part alors aux confins de l'univers pour tenter de découvrir une planète habitable avant qu'il ne soit trop tard pour l'humanité...

Une réalisation exceptionnelle portant Interstellar au rang de chef d'oeuvre du cinéma

Ne passons pas quatre chemins : vous n'en ressortirez pas indemne. En effet, le film est un enchaînement de scènes d'une rare puissance affective. Que ce soit à travers la relation complice entre le héros Joseph Cooper et sa fille Murphy, l'évolution dépeinte d'une vie sur Terre de plus en plus fragile, l'exploration spatiale aux delà des limites jamais atteintes par l'homme, la découverte des effets de l'espace-temps à la frontière des connaissances humaines, l'enchainement des situations déchirantes entre les personnages, Interstellar est un concentré d'émotions fortes : vous êtes prévenu !

Finalement, à la fin de la projection d'Interstellar, on ne peut s'empêcher de faire un parallèle avec Inception. En effet, Christopher Nolan joue une fois de plus la carte du mec qui aime torturer l'esprit des spectateurs avec la notion d'espace-temps, trips vertigineux à l'appui. Décidément, ses distorsions, courbures et multiples dimensions n'en finiront pas de nous retourner le cerveau ! Et c'est précisément là que le réalisateur fait fort en vulgarisant tant bien que mal (on décroche tout de même un peu parfois) les prises de tête scientifiques liées aux mystères de l'univers, le tout en évitant de basculer dans les clichés du genre et les tirades plan-plan ayant un air de déjà vu trop prononcé. Le jeu des acteurs appuie incontestablement cette réussite puisque Matthew McConaughey nous transporte de la passion aux larmes à travers la relation émouvante qu'il entretien avec ses enfants et surtout sa fille Murphy. Clou du spectacle, la bande son du film est produite par un grand Hans Zimmer qui nous livre des mouvements musicaux d'une rare intensité émotionnelle. Un chef d'oeuvre on vous dit !

La bande annonce d'Interstellar

Partager l'article sur les réseaux sociaux
Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Dernières news cinéma

  • 1

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.