Hugh Jackman est WolverinePersonnage le plus « tranchant » des X-Men, Wolverine est l'emblème des Comics Marvel. Dans Wolverine : le combat de l'immortel, notre Logan préféré reprend enfin du service ! Après une brève apparition en forme de clin d'oeil dans X-Men : le commencement et surtout en tant que personnage central dans X-Men Origins : Wolverine, l'invincible Wolverine se retrouve embarqué dans une nouvelle aventure en plein Japon moderne.

Wolverine au pays des samouraïs

Film réalisé par James Mangold, sorti le 24 juillet 2013

9 août 1945, Nagasaki. La seconde guerre mondiale se termine par l'un des plus tristement célèbre largage de bombe atomique de l'histoire. Logan, alias Wolverine, est aux premières loges de la catastrophe et, en vertu de son immortalité, s'emploie à sauver l'un de ses geôliers en le protégeant des radiations. De nombreuses années plus tard, le fortuné Yashida qui est sur le point de mourir envoie la jeune Yukio à la recherche de son sauveur pour le remercier une dernière fois. La jeune femme aux cheveux rouges va alors rencontrer un Wolverine tourmenté, s'étant retiré dans les montagnes pour tenter de fuir son côté bestial qui hante ses cauchemards. Débute alors une aventure qui conduira Wolverine à rencontrer la belle Mariko, petite fille de Yashida, et obligera notre héros à faire face à une horde de Yakuzas déchainés. De retour au pays des samouraïs, Wolverine va devoir affronter la sulfureuse Vipère et l'habile Kenuichio Harada (interprété par l'acteur Will Yun Lee. Mais si, vous savez bien, celui qui incarne le fils rebelle du général coréen prenant un malin plaisir à s'acharner sur Pierce Brosnan au début de Meurs un autre jour...), le tout en protégeant Mariko : un vrai jeu d'enfant !

Wolverine : ce grand sensible qui s'ignore

Wolverine est un personnage attachant car complexe. Ses propres démons ne cessent de revenir le hanter. En proie aux cauchemards, il ressent son invincibilité comme une malédiction, ne pouvant protéger les gens qu'il aime. Ce tourment est utilisé comme fil conducteur dans Wolverine : le combat de l'immortel. Combat de Wolverine oui, mais peut être davantage contre lui-même que contre ses ennemis qui, on le sait d'avance, sont de toute manière incapables de lui survivre. Hugh Jackman est parfait dans son personnage mi-homme mi-bête, à la fois rustre et sensible. Un rôle d'équilibriste qui sied à l'acteur comme un gant.

Wolverine : le combat de l'immortel repose sur une trame très classique agrémentée d'un va-et-vient entre le fier combattant Wolverine, du bombardement de Nagasaki en 1945, et le Wolverine d'aujourd'hui en quête d'un nouveau sens à donner à sa vie. Très classique donc puisque c'est - je vous le donne en mille - l'amour (et voilà, on ne se refait pas) qui va définitivement requinquer la bête ! Pour notre plus grand plaisir, le reste du film est un enchaînement de scènes de découpe : Wolverine n'a rien perdu de sa superbe et les coups de griffes fusent à tout va. Rien de surprenant donc mais du solide, du viril, du poil, de la barbe bien taillée, du torse nu aux muscles saillants en veux-tu en voilà (on parle bien toujours du même film hein, ne vous y trompez pas). Et forcément quand on invite un gros balourd à entrer dans sa vie, on obtient quelques scènes décalées qui font sourire... In fine la prude Mariko tombe inévitablement sous le charme de l'homme le plus stéroïdé du monde. Doit-on croire que l'effet bad boy - dur à l'extérieur, mou à l'intérieur - aurait toujours autant la cote auprès de ces dames ? Ah ! L'amour et ses mystères...

Wolverine : le combat de l'immortel, valeur sûre dans votre collection Marvel

Si vous êtes fan de l'univers des X-Men et que le ténébreux Wolverine vous fait vibrer, n'hésitez pas une seconde et courez au plus vite dans votre cinéma ! Plus sérieusement, Wolverine : le combat de l'immortel est une production réussie qui fait honneur à l'univers des Comics Marvel. Si vous décidez d'aller voir le film, un petit conseil : restez jusqu'à la fin du générique avant de remballer votre boîte à pop-corn, car vous pourrez voir un certain Magnéto et autre professeur Xavier donner la réplique à Wolverine dans un petit "after credits" mémorable... Mais j'arrête là, j'en ai déjà trop dit.

La bande-annonce de Wolverine : le combat de l'immortel

Partager l'article sur les réseaux sociaux
Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Dernières critiques de film

  • 1

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.

En savoir plus