Les Marches du Pouvoir - L'afficheLes Marches du Pouvoir offre une affiche prometteuse : Ryan Gosling, l'acteur montant du surprenant Drive et le célèbre George Clooney (à la fois acteur et réalisateur) dans une histoire de conquête de pouvoir à la sauce US. On ne pouvait rêver meilleur casting !

Film réalisé par George Clooney, sorti le 26 octobre 2011

Le pitch

Conseiller de campagne du gouverneur Morris (George Clooney), le jeune Stephen (Ryan Gosling) n'a que 30 ans et pourtant il est déjà considéré comme un véritable prodige par ses pairs. Son expérience en meneur de campagne et responsable de communication du candidat démocrate l'amène vite à manoeuvrer subtilement et à effectuer des choix difficiles, mêlant conflits idéologiques et contraditions morales. Ainsi sa vision du métier va peu à peu évoluer et se transformer au fil de la campagne...

La critique

George Clooney nous offre un décor politique très intéressant où coups bas et manipulations sont monnaie courante. Le réalisme des confrontations entre hommes politiques prêts à tout pour accèder au pouvoir (d'où le titre du film) et les cas de conscience provoqués par des décisions difficiles - où il faut parfois savoir mettre son sens moral de côté - ne sont pas sans lien avec l'actualité politique du moment.

Le spectateur assiste tout au long du film à une mécanique surprenante entre la préparation des discours et les apparitions publiques des hommes politiques sous les projecteurs. Ce décalage ainsi créé met en avant la sphère sombre et manipulatrice de la politique moderne telle qu'elle est aujourd'hui majoritairement conduite dans notre société. Dans un monde où l'information et la communication sont tantôt des armes de destruction massive, tantôt des atouts essentiels et ravageurs pour conquérir l'opinion, l'extrême habileté de Stephen est impressionnante.

La journaliste Ida Horowicz (Marisa Tomei) incarne avec brio le rôle essentiel joué par la "presse à scoop" dans le déroulement des campagnes politiques. En vraie fouine à la recherche permanente d'informations confidentielles, elle joue parfaitement son personnage amoral prêt à tout et ne se souciant guère des effets de l'impact médiatique de ses révélations sur l'humain.

"Tous pourris", voilà un film qui remet cet argument au centre et nous amène à réflechir : l'état de la politique est bien misérable. Il serait temps de réagir. Le monde présenté où tous les coups sont permis est détestable et les faux choix qu'il propose ne laissent finalement qu'une issue fataliste : la soumission à un système trop puissant pour qu'un seul homme, aussi bon soit-il, puisse en venir à boût. George Clooney réalise ici un film solide que l'on pourrait presque qualifié d'engagé. A voir.

Partager l'article sur les réseaux sociaux
Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Dernières news cinéma

  • 1

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.