MilleniumLe célèbre réalisateur David Fincher (Seven, Fight Club, The Game, The Social Network...) occupe le haut de l'affiche avec Millenium : Les hommes qui n'aimaient pas les femmes, un remake du best-seller de Stieg Larsson. Un thriller violent, sombre et brut de décoffrage comme on les aime.

Réalisé par David Fincher, sortie le 18 janvier 2012

Le pitch

Millenium ou The Girl with Dragon Tatoo est l'histoire d'un journaliste d'investigation, Mikael Blomkvist, confronté à une affaire de disparition d'une jeune fille au coeur d'une des plus puissantes familles de Suède, les Vanger. Convaincu que sa nièce Harriet a été assassiné par un des membres de sa famille, Henrik Vanger engage le journaliste pour l'aider a élucider le mystère. Lisbeth Salander, enquêtrice marginale extrêmement douée et hackeuse à ses heures rejoindra Mikael que tout semble à priori opposer. Un lien de confiance fragile va se nouer entre les deux personnages alors qu'ils se trouvent confronté à plusieurs meurtres et à des secrets de famille mêlant enjeux de pouvoir et barbarie...

L'action

Commençons d'abord par rappeler que le premier épisode issu de la trilogie Millenium de Stieg Larsson a déjà été adaptée au cinéma en 2009 par Niels Arden Oplev. David Fincher nous propose donc un remake, il faut donc s'attendre à beaucoup de déjà vu. La véritable question est : s'agit-il finalement d'une pâle copie de l'original ? Ou encore : est-ce que la plus-value Fincher mérite le détour ? A ces questions les réponses sont partagées. Ce qui est certain est que si vous êtes allergique au remakes, passez votre chemin ! En effet, le cru "Millenium 2012" n'apporte rien de plus côté scénario, l'histoire étant même parfaitement calquée sur le film de 2009...

Si en revanche vous ne connaissez pas le film de 2009 (qui au passage était déjà plutôt bon), vous ne serez pas déçu non plus de l'adaption par David Fincher. Autant le dire tout de suite le film est violent, des scènes chocs (agressions, viols) y figurent et ne sont pas occultées pour ancrer le spectateur dans des rapports humains froids et sans concessions. L'ensemble contribue à rendre le thriller immersif d'autant que les acteurs sont excellents : le duo de choc incarné d'un côté par Daniel Craig dans la peau du journaliste Mikael Blomkvist et de l'autre par Rooney Mara en une Lisbeth Salander gothique, originale, à fleur de peau, compulsive et instable fonctionne à merveille.

Au départ dubitatif (comme souvent lorsqu'il s'agit d'un remake), le spectateur entre de plein pied dans l'univers froid, sombre et tordu dépeint de façon très juste par le réalisateur. David Fincher réussi là un excellent thriller dans lequel on est littéralement happé pendant près de 2h30. L'ambiance y est pour beaucoup, notamment d'un point de vue musical grâce à un Trent Reznor magistral. Rien que le générique du début vaut le détour. Enfin certaines scènes peuvent choquer, mais c'est là aussi la réussite du film : parvenir à nous maintenir plongé dans un univers d'une violence non dissimulée, et à ce petit jeu la prestation de Rooney Mara en particulier est impressionnante.

La bande-annonce

Partager l'article sur les réseaux sociaux
Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Dernières news cinéma

  • 1

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.